Commune de Saint-Divy Tel : 02.98.20.20.90 - Fax : 02.98.20.29.18
Origine / Légende
Sur le lambris de l'église est peinte la légende de Saint-Divy, patron du Pays de Galles, archevêque de Ménévie et saint patron de Saint-Divy depuis le XVIIème siècle. Selon la légende Saint-Divy doit son nom à un personnage légendaire qui vivait au Vième siècle. Il est le fils de Nonne (de son vrai nom Mélarie, fille de Brécan, prince souverain du pays de Galles). Nonne est une jeune religieuse, qui a fui le Pays de Galles, sa terre natale, après avoir été violée par un prince (Xantus, prince de la Cérétique: ancienne province des Galles du Nord). Elle trouve refuge en Armorique où elle fonde un ermitage sous des chênes. Le lieu prendra par la suite le nom de " Diri Nonn ", c'est à dire les chênes de Nonne qui deviendra Dirinon. elle mit au monde un fils nommé Divy (Dewi, David) sur un rocher qui s'ammolit comme de la cire pour former un berceau au nouveau-né. On montre encore de nos jours des rochers où elle avait coutume d'aller prier et qui ont gardé l'empreinte de ses genoux (rocher conique près du chemin de Daoulas à Dirinon). Sainte Nonne fut inhumée à Dirinon au début du Vième siècle où on peut encore découvrir son tombeau consacré par une chapelle du XVIème siècle. A la mort de Nonne, Xantus recueillit son fils et s'occupa de son éducation. Le petit Divy, confié d'abord à saint Belve, alla ensuite à l'école de saint-Ildut où il eut pour condisciples Paul Aurélien, Magloire, Gildas et Samson, qui devaient plus tard évangéliser l'Armorique. De son abbaye, à l'extrême pointe sud-ouest du Pays de Galles, en raison de la réputation de son éloquence et de ses vertus, Saint-Divy va s'affirmer comme un grand clerc. Il mourut vers l'an 544. Canonisé en 1120, il est devenu le saint Patron du Pays de Galles.
Controverses à propos de l'origine du nom de la commune:
La statue de Saint-Divy Statue en pierre de 1533 représentant Saint-Divy, saint-patron, costumé en archevêque. Les armes des donateurs "du Menez et de Buzic" apparaissent sur la chasuble.
Liens vers site en rapport avec Divy
De nombreuses controverses se sont élevées autour du saint patron de la commune, tantôt regardé comme Divy (David, Dewi), tantôt confondu avec Ivy selon les tenants de l'une ou del'autre thèse. En effet, l'origine du nom pourrait venir d'un Saint-Ivy du VIIème siècle, religieux du Lindisfarne (Northumberland), disciple de l'évêque Cuthbert: ce saint fonda peu de temps après son arrivée en Bretagne-Armorique un monastère sur la rive gauche du Blavet autour duquel s'élevèrent plus tard la ville et le pont de Pontivy (Pont-Ivy). D'autres renchérissent en écrivant que "la légende de sa mère, Sainte-Nonne, est un vrai roman forgé dans un double but : donné du lustre à la paroisse de Saint-Divy et expliquer le nom de Dirinon qui doit son nom à Sainte-Nonna, non à Sainte-Nonne".
Contact
Accueil -
Vie associative Associations Calendrier Equipements sportifs et de loisirs Comité de jumelage Histoire et patrimoine Légendes Evènements Curiosités Eglise Présentation Voûte lambrissée Vitraux Bénitier Croix et calvaires Fontaine Manoir de La Haye Chapelle de La Haye Monuments aux morts Saint-Divy Situation Quartiers, rues Le bourg Carte générale Carte historique Population Climat Vie Pratique Ecoles Restaurant Scolaire Garderie Jeunesse N° utiles Vos démarches administratives Environnement, déchetterie Transports Transports scolaires Salle polyvalente du Valy-Lédan Bibliothèque Hébergement / Gîtes Vie paroissiale Vie Municipale Vos élus Secrétariat Bulletin municipal Communauté de communes CCPLD Les Maires de Saint-Divy Projet Vie économique Artisans Entreprises ZA de Penhoat Commerces et Services Professions de santéConditions - Copyright 2009
About - Contact
Copyright 2010
Commune de Saint-Divy